La scène se passe dans le sud de la France, un soir d'automne. Tard. Très tard.

Après une soirée de parties de cartes entre amis, arrosée de quelque substance alcoolisée, il est temps d'aller se coucher. Pour moi, ce sera sur le canapé.

J'allume mon ordinateur portable dont je ne me sépare que rarement, pour un petit tour rapide sur mes mails, histoire de vérifier si le monde - le mien - tourne touours. Et hop, dodo.

Paf, un flash. Et si je... Mais...

Ouh là il faut absolument que je note cette idée avant de sombrer totalement. Je rouvre l'ordinateur, ouvre un fichier freemind, nomme le noeud principal d'un mot clé, un seul, représentant à lui seul cette idée.

Et j'enregistre, automatiquement sous ce même nom.

Et je m'endors.

Et j'oublie.