Après tant de temps passé à tergiverser autour de l'idée, du nom, il allait devenir urgent de commencer vraiment à travailler sur ce projet.

Bon, alors, ce framework perl, ou j'en étais. Ah, oui, encore tout ça à faire avant de vraiment pouvoir me lancer.

Hmmm et si je trouvais mieux ? Tiens par exemple "Catalyst", ce framework perl utilisé sur certains projets au boulot....

Allez hop, c'est parti pour un week-end de lecture de documentation..... bon ok, le week-end en question fut surtout consacré à profiter du soleil qui faisait, une fois n'est pas coutume, son apparition...

Bon, Catalyst c'est bien. Plein de plugins, c'est top. Sauf qu'avant d'avoir un truc qui fonctionne, va falloir un moment, le temps de comprendre comment ça marche...

Tiens, dans un article sur Catalyst on parle de Jifty. Hmmm, qu'est-ce donc ? Bon, voici donc un framework perl qui reprend le principe de Ruby on Rails. Ca m'a l'air pas mal.

Un autre week-end de soleil à lire - vi vi de temps en temps un nuage se fait un peu trop présent - de la doc, des tutoriaux et ainsi de suite. Bon finalement pas grand chose qui aborde plus que la base, malgré le fait que ça m'avait l'air bien puissant.

Et puis là le déclic. Pourquoi se contenter d'une imitation ? Il était temps de regarder sérieusement du côté de RoR (Ruby On Rails).... j'avais eu l'occasion de voir vite fait de quoi il s'agissait lorsqu'un ex-collègue avait testé, un soir. D'autant plus que RoR est "à la mode" dans le monde du "Web 2.0"...

Bon, c'était reparti pour un tour : lecture de docs, tutoriaux et... hop.

Le modèle de données du projet était déjà bien avancé, maintenant que j'avais les billes en main pour commencer, je pouvais créer ma "première application Ruby On Rails".

Enfin quelque chose qui s'affiche dans mon navigateur...

La suite, au présent, au prochain numéro...