(L'auteur de ce titre se reconnaîtra ;) )

Donc, oui, 100 mètres, ça ne suffit pas, vu que j'ai un beau marathon à courir. Ce n'est certainement pas le moment de m'arrêter, et ce n'est certainement pas mon envie.

Je n'avais besoin que d'une chose, le coup de fouet du départ. Je l'ai évité tant que possible, un peu débordé il est vrai par mes autres activités, qui, par exemple, ne m'ont libérées qu'à 23h ce soir... (et encore mon lecteur de flux me fait des signes pour que je m'occupe de lui)

Mais je persiste dans cette voie que j'estime être la bonne, et, chaque jour, j'apporterai une nouvelle pierre à cet édifice.

Je ne ferai pas un billet ici à chaque fois que j'en fait un sur le blog de développement, bien évidemment. Je ne noterai ici que les étapes décisives.

J'ai dans l'idée d'avancer rapidement alors j'espère donc vous parler ici assez souvent ;)